Banner [VMS] – Objet : Benelli– 728x90px – SDZ
Accueil / Actualité Dialna / Honda Algérie : fermeture définitive de NYA Motors

Honda Algérie : fermeture définitive de NYA Motors

Découvrez la concession de Honda en Algérie !

NYA Motors qui représentait la marque Honda en Algérie annonce sa fermeture définitive.

Triste nouvelle que de voir une marque de motocycle se retirer de notre marché local.

Banner [VMS] – Objet : Générique – 300×250 – SDZ

Nous vous avions annoncé en décembre 2013, l’ouverture du premier showroom de la société algérienne, NYA Motors SARL, qui ainsi officialisait la présence de la marque « ailée » sur notre territoire depuis le mois de juin de cette année (relire notre publication).

A l’été 2014, nous rencontrions Mahfoud DRIES, gérant de l’entreprise qui nous expliquait la mise en place de Honda Motorcycles et les projets de la représentation algérienne (relire cet interview).

En effet, après le showroom de Bejaïa, celui d’El Eulma ouvrit ses portes et ceux d’Alger et d’Oran figuraient sur les plannings pour 2014/2015.

Alors, les choses se sont un peu tassées avec le nouveau cahier des charges car « projet industriel » oblige et l’élan de Honda Algérie fut perturbé comme tous ceux des professionnels du secteur.

Puis, autorisé à commercialiser les modèles « asiatiques » de Honda, NYA Motors intégra en 2015 une gamme économique et fiable avec comme objectif « proposer le Honda SH Mode » (découvrir cette gamme asiatique) et mettre en place un projet de montage CKD ou SKD.

Alors, aujoud’hui, au vu de la nouvelle qui est tombée, nous aurons tous compris que les objectifs de NYA Motors n’ont pas éte atteint dont l’obtention de l’agrément permettant d’exercer dans l’activité « automobile ».

C’est une grande déception en soit d’autant qu’au début 2017, nous avions appris que le Honda Forza 125 ABS devrait fouler la terre d’Algérie (annonce du Forza 125 en Algérie).

Dommage pour toute l’équipe du représentant algérien a qui nous souhaitons « bon vent » et aussi pour tous les consommateurs qui se voient privés ainsi d’une des grandes marques mondiales des deux roues.

Crédit photo : SCOOTER-DZ

A propos de : Mehdi S.

Rédacteur spécialisé 2 roues, je vous propose régulièrement des publications sur l'actualité du Scooter, de la Moto et du Quad en Algérie ! Mon objectif : vous apporter l'information la plus pertinente sur ces sujets. Merci de suivre nos sites !

4 Commentaires de nos lecteurs

  1. Je dirais naïvement qu’il n’ont pas su glisser suffisamment de billets

  2. Ceci dit, j’avoue ne pas comprendre ce fameux « projet industriel » contenu dans le nouveau cahier des charges, (lequel soit dit en passant n’en finit pas de changer avec le sens du vent).
    Les autres représentants de marques :Yamaha, Piaggio, Sym, Peugeot ont des projets industriels ?

  3. Le premier constructeur mondial qui se tire… sacrée déprime.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *