Banner [KSM] – Objet : générique – 250×300 / 728×90– SDZ
Accueil / Actualité Dialna / Yacine Rebrab investit le secteur du 2 roues

Yacine Rebrab investit le secteur du 2 roues

Yacine Rebrab investit le secteur du 2 roues

L’un des fils du Fondateur du Groupe Cevital investit dans l’activité des motocycles.

Cette information dont la source principale provient de Maghreb Confidentiel a été aussi relayé par le site algérien « Geeky Algeria » qui annonce ainsi que monsieur Yacine Rebrab, fils du grand patron algérien, se lance entre autres dans le secteur du motocycle.

En effet, Rebrab Yacine serait à présent associé dans une entreprise dénommée « World Motors » dont l’objet serait l’importation de motocycles.

« Worlds Motors » qui a vu le jour officiellement ce 29 mai dernier serait détenue par MCI Import Export, entreprise dont l’un des actionnaires est toujours Yacine Rebrab.

Alors ce qui nous intéresse, nous, c’est de savoir quelle marque sera proposée par « World Motors » entre autres.

Et bien, sans percer de grands secrets, on parle depuis quelques temps en coulisses de la marque japonaise « Kawasaki » et puis d’une deuxième sans avoir plus d’information cette fois-ci.

Dans tous les cas, un projet industriel devrait découler de cette création car comme vous le savez tous, cahier des charges oblige, toute marque doit œuvrer dans l’assemblage pour pérenniser son activité.

Il nous reste qu’à patienter pour connaître les futurs projets en détail de « World Motors » que nous ne manquerons pas de relayer dès que l’information nous parviendra.

Source : « Geeky Algeria » / Maghreb Confidentiel
Crédit photo : D.R.

A propos de : Mehdi S.

Rédacteur spécialisé 2 roues, je vous propose régulièrement des publications sur l'actualité du Scooter, de la Moto et du Quad en Algérie ! Mon objectif : vous apporter l'information la plus pertinente sur ces sujets. Merci de suivre nos sites !

un commentaire

  1. Excellente nouvelle pour les passionnés de Liberté visage au vent.
    Et bonne chance à ce monsieur.
    Bonne chance et surtout bon courage, car il ne faut pas oublier que chez nous, un simple oukaze d’un PDG de port aux ordres suffit pour anéantir toute idée de bien faire.
    Saha f’tourkoum
    (A toi aussi monsieur le PDG aux ordres).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *